27/11/2007

L'ABSENCE

L'ABSENCE

InnocenceLargeviewTN

Au delà des peines, des souffrances,
Aucun mot ne peut décrire l'absence.

Le coeur avec raison saigne,
Le corps en silence traîne.

Sa grande peine et sa solitude,
Aucun mot ne remplace l'habitude.

Les souvenirs alimentent la peine,
Omniprésente, sourde et parfois muette.

Longtemps je serais prisonnier
De cette absence, mais le pionnier
De ma mémoire fatiguée et usée,
Afin de te garder dans mon coeur blessé.

 

00:12 Écrit par hermione1061 dans journal perso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journal perso |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.