20/11/2007

LES ELFES DES BOIS

zwv18t4c

elfeBois

Elfe Sauvage

   Les Elfes Sauvages n'ont pas toujours été aussi sauvages qu'aujourd'hui. Il y a très longtemps, les Elfes Verts, comme ils étaient alors appelés, étaient les explorateurs elfes (au même titre que les Avariels et les Lythari) chargés de découvrir Abeir-Toril et ils sont rapidement devenus amoureux de ce merveilleux monde, jeune et vierge. Lors de cette première migration d'Elfes, les Elfes Verts furent ceux qui la réussir le mieux ; ils s'installèrent dans de nombreux territoires destinés à devenir de grandes nations : Thearnytaar, Eiellûr, Syopiir, Miyreritar et Keltormir.
   Malheureusement, avec la venue des Guerres des Couronnes, ces royaumes furent les premiers à tomber. Eiellûr tomba aux mains des Drows en -11 400 et Thearnytaar en - 11 200. Le royaume de Miyreritar, près de la Grande Faille, fut totalement annihilé par le Désastre Sombre en -10 500. Les autres royaumes des Elfes Verts s'en sortirent un peu mieux. Pourtant, les pacifiques Elfes Verts furent relativement faciles à combattre pour les cruels Elfes Noirs et quand les Guerres des Couronnes cessèrent vers -9 000, le monde idyllique des Elfes Verts avait été anéanti… Leurs grandes nations rasées par des siècles de guerre implacable, les Elfes Verts passèrent dans un temps qu'ils nommèrent " l'Exode ", ne récupérant jamais vraiment, même en 12 000 années, et ne reconstruisant plus de cités sur Faerûn.
   L'Exode des Elfes Verts dura de nombreuses générations d'Elfes. Forcés de vivre pendant des siècles comme fugitifs, esclaves et vagabonds coupés de leurs racines, ils perdirent de plus en plus leur nature elfe, fuyant vers les plus profondes forêts et hautes montagnes de Faerûn. Alors que les autres Elfes construisaient les royaumes de " seconde génération " comme Cormanthir ou Eternelle-Rencontre, les Elfes Verts placèrent leurs espoirs, non dans la force ou entre des murs de cités, mais dans la furtivité et le secret, cachés dans leurs forêts. Avec l'ascension de Jhaamdath, aux environs de -5 800, les Elfes Verts s'installèrent dans les plus vieilles forêts du Sud de Faerûn. Au cours des années, ils perdirent petits à petits leurs anciennes connaissances et compétences, se focalisant sur les seules indispensables à leurs yeux : la discrétion, la survie et la chasse. Ils formèrent des clans avant de dériver vers une culture tribale pour finir comme des gens primitifs. Ils restaient des Elfes bien sûr, des créatures nobles et magiques, mais ils perdirent la connaissance des sorts et de la forge de puissantes armes magiques. Ils fuirent les royaumes grandissants des Humains, continuant leur fuite dans les coins toujours plus reculés des forêts.
   Aujourd'hui, ils ne sont plus connus que comme les " Elfes Sauvages ", une race perdue dans les plus profondes forêts du sud de Faerûn !
   
Personnalité.    L'histoire tragique des Elfes Sauvages les a laissés méfiants pour tous les étrangers. Leurs tactiques concernant les visiteurs varient d'une tribu à l'autre. Certains se cachent, laissant les voyageurs dans l'ignorance, d'autres attaquent, capturant de tels intrus. Ils tuent rarement leurs prisonniers, préférant utiliser la magie pour leur faire oublier leur passage parmi eux. Ils mettent du temps à se faire des amis et les non-Elfes n’ont généralement pas l'espérance de vie nécessaire pour devenir ami d'une tribu d'elfe vert !
   
Description.    Les Elfes Sauvages sont trapus et bien bâtis pour des Elfes. Leur peau tend à être hâlée et leurs cheveux vont du noir au brun clair, s'éclairant jusqu'au blanc argenté avec l'âge. Ils ne supportent qu'eux-mêmes et deviennent rapidement hostiles lorsqu'ils rencontrent des étrangers. Leurs habits sont réduits au minimum comme pour les Elfes des Bois, bien qu'ils aiment se faire généralement de magnifiques décorations corporelles – tatouages ou peintures de guerre - et fabriquent des bijoux d'une surprenante beauté, aux formes artistiques indéniables.
   Les Elfes Sauvages ont les mêmes tailles - même s'ils sont mieux bâtis - et âges que les Elfes Doré ou Argentés.
   
   
Taille mâle 1m42 à 1m87 Taille femelle 1m42 à 1m87
   Poids mâle 52 à 130 kg Poids femelle37 a 115 kg

   

Relations avec les autres races.    Les Elfes Sauvages de Faerûn sont sauvages et insulaires, c'est pourquoi on les voit rarement en dehors de leurs forêts chéries. Dans les temps anciens, ces Elfes Sauvages (ou Elfes Verts comme ils s’appelaient alors) formaient de grands empires dans les forêts défendues par de puissantes armées. Cependant, avec le passage des ans, ils ont abandonné le piège de la civilisation et sont devenus une race furtive et recluse. Les Elfes Sauvages sont proches de la Nature, bien plus que tous les autres Elfes, mais ils ont oublié nombre des arts et connaissances des Elfes, choisissant la furtivité et la survie aux constructions et aux livres d'écoles...
   
Alignement.    Les Elfes Sauvages tendent vers la neutralité, à la différence des autres Elfes qui sont plus chaotiques.
   
   Les PJ peuvent être de n'importe quel alignement…
   
Territoires.    -
Religion.    Les Elfes Sauvages vénèrent la Seldarine, particulièrement Rillifane Rallathil, mais cette vénération est loin de la structure organisée des autres Elfes. Au lieu de cela, les Elfes Sauvages vénèrent un dieu quand l'envie leur en prend. Ils communient constamment avec un panthéon d'esprits naturels, chacun représentant une manifestation animale ou végétale…

Langue.    Tous les Elfes Sauvages parlent l'Elfe, le Commun et la langue de leur région natale. Ils sont isolationnistes et apprennent rarement la langue de leurs voisins, particulièrement celles de leurs ennemis. Les langues normalement apprises en sus sont le Gnoll, l'Orque, le Sylvain,...
   Un joueur qui choisit de jouer un personnage " Elfe Sauvage " est instruit sauf pour les barbares, mais les autres Elfes Sauvages ne le sont pas ; il est donc bienvenu d’expliquer dans son histoire, ce qui a motivé son éducation et son départ en aventure (qui peuvent être liés ou pas !). 

elfesandrineguestin
 

Noms.    -
Aventuriers.    Bien au-delà de toutes les autres races elfes, les Elfes Sauvages privilégient les capacités martiales. Les barbares et les rôdeurs sont les plus communs. Ils ne se sentent pas proche de la Seldarine et deviennent rarement prêtres, vénérant plutôt la Nature elle-même, devenant druide de Mailikki, Sylvanus ou Rillifane Rallathil. Les Elfes Sauvages n'ont pas de tradition écrite et très peu de patience pour les longues heures d'étude : ils deviennent très rarement mages. À l'opposé des autres Elfes, ils deviennent plutôt sorciers !
   
Particuliarités raciales des Elfe Sauvage
   
  • +2 en Dextérité, -2 en Intelligence. Ces Elfes ont l’habitude d’être discrets, mais délaissent souvent les jeux de l’esprit. Leurs gestes coulés les aident à se déplacer discrètement et en font de redoutables archers.
  • Taille moyenne. En tant que créature de taille M, les Elfes n'ont aucun bonus ou malus en rapport à leur taille.
  • Leur vitesse de déplacement au sol de base est 9 mètres.
  • Immunité contre les sorts et effets magiques de type Sommeil ; bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets magiques de l'école d'Enchantements.
  • Vision nocturne. Les Elfes Sauvages voient deux fois plus loin que les Humains dans des conditions de faible luminosité (clarté de la Lune ou des étoiles, torche...). Dans ces conditions, ils distinguent toujours parfaitement les couleurs et les détails.
  • Maniement des armes. Tous les Elfes possèdent les dons Maniement d'une arme de guerre pour l'épée longue, l'arc long (y compris l’arc long composite) et l'arc court (y compris l'arc court composite). Ces Elfes ont élevé le tir à l'arc au rang d'art ; tous savent donc manier ces armes.
  • Bonus racial de +2 aux tests de Détection, Fouille et Perception auditive. Lorsqu'ils passent à moins de 1,50 mètre d'une porte dissimulée ou d'un passage secret, ils ont droit à un test de Fouille automatique afin de voir s'ils le remarquent. Leurs perceptions sont si affûtées qu'ils sont presque dotés d'un sixième sens pour ce qui est de repérer les passages secrets, et cela même si les Elfes Sauvages n’ont guère l’habitude des portes !
  • Langues. D'office : Commun et Elfe. Supplémentaires : Gnoll, Orque, Sylvain, Illuskan et Tashalan.
  • Classe de prédilection. Ensorceleur. La classe d'ensorceleur d'un Elfe multiclassé n'est pas prise en compte quand on détermine s'il subit ou non un malus aux points d'expérience…
  • elfeSauvage

    393512


     

    14:42 Écrit par hermione1061 dans gifs de fées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gifs de fees, elfes |  Facebook |

    Les commentaires sont fermés.